vendredi 3 janvier 2014

Entretiens "La Fille de la pluie"

La Fille de la pluie a suscité l'intérêt de plusieurs chroniqueurs. Ils ont souhaité me poser quelques questions en plus de leurs recensions, et vous trouverez les liens de ces entretiens ci-dessous :

Feedbooks (12 / 11 / 2013)
L'occasion de rendre hommage aux précurseurs et de parler de chasse.


France Info (29/11/2013)
 Un beau cadeau d'anniversaire involontaire de Thierry Fiorile, diffusé le 29 novembre dans le "Choix Culture".

K-Libre (06/12/2013)
Ce n'est pas un entretien, mais une autobio partielle et orientée sur mon parcours personnel ayant mené à l'écriture.

Le Concierge Masqué (02/01/2014)
Un entretien très complet où l'on parle d'écriture et du Berry avec Richard.



Bonne lecture, ou bonne écoute.
Merci à tous les chroniqueurs pour leur intérêt.

4 commentaires:

Arnaud Laurent a dit…

J'ai bien aimé la fille de la pluie. J'ai trouvé ça mieux écrit que Beyrouth-sur-loire. Vous avez lu Les évangiles du lac d'Olivier Maulin ? L'histoire d'un mec qui s'installe dans la campagne alsacienne après être tombé amoureux d'une fille du coin un peu bizarre. Il y a quelques ressemblances avec votre histoire.

Pierric Guittaut a dit…

Bonjour Arnaud. Merci pour votre retour. Le niveau d'écriture est en effet différent entre les deux ouvrages, qui n'ont pas la même fonction et dont l'un était un premier roman, l'autre un quatrième. J'imagine qu'il y a une progression logique. Je n'ai pas lu l'ouvrage d'O. Maulin, non. C'est avant tout un hommage à Charles Williams, et une envie de faire un "backwoods noir" contemporain et classique à la fois.

Arnaud Laurent a dit…

Mr Guittaut, je suis en train de réécouter votre interview dans les chroniques de la vieille Europe, c'est vraiment passionnant. Mais je me permets d'insister et de vous conseiller Les évangiles du lac d'Olivier Maulin. Savez-vous qu'il y aussi à la fin de ce roman une partie de chasse à laquelle le héros citadin du récit est convié avec les gens du cru alsaciens, exactement comme dans La fille de la pluie ? J'ai un peu l'impression que Maulin et vous avez la même démarche avec des styles différents.
Je pense que je vais suivre vos conseils et lire La table aux crevés de Marcel Aymé bien que je ne sois pas fan de l'auteur. En tout cas vos chroniques littéraires dans Elément justifient souvent à elles seules l'achat de la revue.

Pierric Guittaut a dit…

Bonjour Arnaud,
Merci pour votre gentil mot, qui me touche beaucoup. Merci aussi de ma faire penser de mettre à jour ce billet avec le long entretien des Chroniques de la Vieille Europe !
Puisque vous me le recommandez, je vais aller trouver de ce pas l'ouvrage d'Olivier Maulin. De votre côté, vous verrez l'étonnante modernité du roman de M. Aymé au regard de sa date de publication.
Amitiés,